JURY

En maître de cérémonie, Sylvain Tesson.


François GABART à la barre
Pour présider le jury, celui qui vient de battre en décembre 2017 le record du tour du monde à la voile en solitaire à bord de son trimaran MACIF. François Gabart, 35 ans, est un navigateur hors normes : vainqueur du Vendée Globe 2013, de la Route du Rhum, de la Transat Jacques Vabre, de The Bridge etc. Meilleur marin de sa génération, il est aussi ingénieur et surtout compétiteur.

Edwige  COUPEZ : journaliste  aguerrie
Spécialiste des sports extrêmes, Edwige Coupez présente aujourd’hui l’info sur France Info. Elle s’impose sur les ondes et les écrans en figure incontournable. C’est avec France Info Extrême qu’elle a expérimenté les sports extrêmes et l’aventure.

 

Marion HAERTY : championne de freeride 
Touche à tout, cette jeune grenobloise de 26 ans a décroché le titre de championne du monde de freeride snowboard en 2017. Passionnée de glisse, elle explore le monde grâce à ces pratiques du snowboard, du surf et du skate. Une belle excuse pour découvrir les autres et se découvrir soi-même.

 

Stéphane DUGAST : réalisateur explorateur
Secrétaire général de la société des explorateurs français, Stéphane Dugast partage ses aventures à travers le monde. À la fois journaliste reporter, auteur et réalisateur, il parcourt  les océans, les déserts, les espaces sauvages mais également les routes mythiques, le monde polaire. Il écrit notamment la biographie « Paul-Émile Victor, J’ai toujours vécu demain » - prix Éric Tabarly 2016 - réalise des films tels que R97 La Jeanne - Ultime Embarquement - et publie ses enquêtes dans Géo Magazine ou le Figaro.




Édito de Sylvain Tesson


Un hymne à la joie



 

Il m’a toujours semblé que les aventuriers étaient des gens heureux. En tout cas, des êtres dotés d’une forte dose de joie. Partir, c’est aimer la vie.


À contrario, il est tentant (et combien facile !) de se lamenter sur le sort du monde. Lorsqu’on est d’un naturel mélancolique, il suffit d’ouvrir les journaux pour creuser un peu le terreau de sa neurasthénie ! À chaque page, les mauvaises nouvelles, les malheurs, les signaux d’alerte, partout allumés. Alors, on se lamente, on se complait dans la nostalgie, et la vie passe comme un adagio de Beethoven, « lugubre et fantomatique ».


Mais voilà que des voyageurs intrépides, des alpinistes, des marins, des savants regimbent contre le désespoir et affirment que le temps est venu de se dépasser ! Ils refusent de pleurnicher sur l’absurdité de l’existence et les malheurs du monde. Ils prennent un piolet, chaussent des skis, empoignent un gouvernail, un microscope ou un tuba et s’en vont sur les chemins voir de quoi la vie est faite et s’il n’y a pas moyen d’en rehausser la saveur, d’en frôler les limites, d’en accroître la valeur ! Leurs aventures sonnent alors comme des hymnes à la joie. Au placard, les grincheux !


Paul Valéry ne disait rien d’autre dans ses Mauvaises pensées (lecture que s’arrache en ce moment le jeune public) : « sur mille individus, un petit nombre ressent et regarde la vie comme tentative, moyen, aventure ». Ce petit nombre-là se donne rendez-vous chaque année à Val d’Isère au Festival Aventure et Découverte et je suis bien heureux d’avoir l’occasion de les rencontrer, de vous les présenter.

 

Sylvain Tesson

 

Feuilletez le programme complet


Val d'Isère Tourisme - 73150 Val d'Isère - Tél. +33 4 79 06 06 60